26 octobre 2015

Hips

La lune est pleine Elle est tellement ronde  Qu'elle a roulé   Elle s'est vautrée  Au bord de l'horizon  Béate  Elle se gratte la panse  Aux mains nues  Du premier arbre venu   
Posté par Postpapillons à 18:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 octobre 2015

Sombre dimanche

Ame barbouillée Des cendres du sommeil  Et ces bruits  Pétarades lointaines  La chasse est ouverte  Feulement rageur  La tronçonneuse mord ce cerisier  Planté jadis L'espoir et le bonheur anticipé  De gouttes vermeilles  A ses branches ployées Sciure et désillusions  
Posté par Postpapillons à 13:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 octobre 2015

Saint Martin

J'aime tant  La savante nonchalance de la buse  Qui étend à l'air tiède Son aile paresseuse  Au grand dam des corneilles  Sous les quolibets du pic vert 
Posté par Postpapillons à 13:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 octobre 2015

Hiberner ?

Horizon calfeutré  Haut dessus  Un minuscule accroc  Bleu  Dans l'édredon gris 
Posté par Postpapillons à 11:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 octobre 2015

Feuilles

L'écureuil  rallume son pelage  à l'or des feuilles  embrasées par l'automne
Posté par Postpapillons à 10:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 octobre 2015

Le naturaliste en campagne

Passé le premier galop  Le chien assagi  S'arrête pile  S'assied devant l'arbre  Et fasciné, la tête penchée  S'hypnotise aux feuilles qui choient 
Posté par Postpapillons à 12:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 septembre 2015

Bientôt octobre

Sur le chemin  Vol d'un papillon  L'ombre de la feuille morte 
Posté par Postpapillons à 12:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 septembre 2015

Dernier automne ?

Le temps revient  De ces ciels en géode  Aux nuances précieuses  Et moi  Qui ai tissé ici  Mon quotidien  J'ai la gorge nouée  Et le regard qui perle 
Posté par Postpapillons à 18:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 septembre 2015

Maisons vides, visites

Je cherche, me rebute le nez aux odeurs fades et tristes des maisons en voie de déréliction, au chagrin des papiers peints las, à la larme parcimonieuse de la tuile penchée qui laisse courir au grenier le désespoir discret de la mérule… Aucune de ces maisons visitées ne sent comme je voudrais que ça sente "chez moi".  Maison désertée depuis longtemps, où le salpêtre de la cave se mélange aux souvenirs des secrets poussiéreux du grenier. Maison quittée de peu, où flotte encore la fadeur de la défaite : devant le temps, ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Postpapillons à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2015

Noir/gris/blanc

Traverser le sommeil  Echouer au matin  Le coeur naufragé 
Posté par Postpapillons à 19:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,