Après les papillons...

10 décembre 2017

Salades de saison

Après l'angélisme de la première neige 

Le ciel noir 

Lourd de menaces 

Comme le blouson d'un Hell's Angel 

Chargé jusqu'à la gueule

Posté par Postpapillons à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 novembre 2017

Oniromachie

J'ai huit ans. Ou dix ? Ma mère m'emmène dans la Vanguard, pour aller pique-niquer au Bois de la Cambre. 

C'est curieux : la Vanguard a été vendue quand j'avais cinq ans... et ma mère ne m'a jamais emmenée pique-niquer où que ce soit.

Nous sommes arrivées au Bois. Elle pose une grande nappe à carreaux, comme l'essuie de mineur qui est mon préféré pour m'essuyer les mains quand je les lave à la cuisine, sur l'herbe très verte. Et sort des couverts et une flopée de sandwiches d'un grand panier d'osier. 

Je suis assise en face d'elle. Tout à coup, elle m'arrache une main.

Je la vois faire, je me vois comme si j'étais plus loin, plus haut, avec le poignet qui saigne, et ma main d'enfant sur l'herbe si verte. 

Elle me tend un sandwich. Que je prends de la main qui me reste. Je mords dedans. Elle me lie les jambes, et me bâillonne avec une serviette. Puis elle m'arrache le bras, celui qui n'a plus de main au bout. Ca ne fait pas vraiment mal. C'est juste surprenant. Je ne dis rien.

Le moi témoin continue à regarder sans pouvoir intervenir. Au bout d'un moment, je me vois, complètement déchiquetée, mes morceaux épars sur l'herbe verte, à côté de la nappe à carreaux gris et bleus. 

C'est alors qu'elle me demande, de sa voix la plus tendre, un air de sollicitude inquiète sur le visage, pourquoi je ne finis pas mon sandwich. C'est qu'elle n'a acheté pour les garnir que des choses que j'aime. N'est-ce pas gentil ? Alors, pourquoi est-ce que je ne finis pas mon sandwich ? 

Je me réveille... 

Posté par Postpapillons à 17:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 octobre 2017

Pas à pas

Je sanglote encore de lourds chagrins d'enfance.

Je bouillonne toujours de rages adolescentes. 

Et soupire le désenchantement d'une femme vieillissante. 

Ne serai-je donc sage que morte ? 

Posté par Postpapillons à 09:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 octobre 2017

Génération spontanée

Tous les ans, c'est pareil : ils surgissent de nulle part. Tous splendides. Tous mâles. 
Cette année, ici, c'était jeudi matin. 
Les premiers coups de fusil, c'était hier matin. 
Juste le temps que les faisans d'élevage lâchés quelques jours avant soient assez affamés pour perdre toute prudence. 

La gloire des Nemrods au petit pied vaut celle qu'ils mériteraient à aller dézinguer les volailles dans un hangar d'élevage en batterie. Je les méprise ! 

Posté par Postpapillons à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 octobre 2017

Inattention

Il a suffi d'un bref instant. Juste détourner le regard, un peu. 

Et voilà. Escamotées ! Elles ont disparu. Introuvables. 

A leur place, les choucas occupent l'espace de leurs conciles familiaux acrobatiques et ricaneurs. 

Jusqu'au prochain printemps... 

 

Posté par Postpapillons à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Catalogne...

Je voudrais que mes amis Catalans ne se méprennent pas : la NVA, qui se présente à l'envi comme étant le parti de la malheureuse minorité flamande bafouée est un ramassis d'ordures.
D'abord, les Flamands ne sont pas (et loin s'en faut !) minoritaires en Belgique. Ensuite, les représentants de ce parti qui ont pris le pouvoir au fédéral avec la collaboration d'un parti francophone félon sont des fascistes, des nostalgiques d'un "certain" ordre. 
Ils sont majoritaires et revanchards : au nom des humiliations du passé, ils font payer chèrement aux classes populaires wallonnes les humiliations imposées au prolétariat flamand du 19e siècle par LEUR PROPRE bourgeoisie (bien flamande, mais francophone comme toute la bourgeoise de l'époque). 
Ils sont en train de profiter de leur position au Gouvernement pour dépecer et vider de ses dernières parcelle de substance ce qui reste de l'Etat belge. Au profit exclusif de la Flandre, bien sûr. Quand ils auront tout bouffé, ils partiront en clamant haut et fort qu'ils ne veulent plus payer pour les "feignants du Sud", les "entretenus" de Wallonie. 
Sylvie Pala, je t'en prie, ne laisse pas les tiens, ni tes amis, tomber dans les discours crapuleux de tous ceux pour qui l'autonomie est juste un refus de solidarité… Parce que si c'est ça, l'autonomie, c'est moche. Et la NVA, la Ligue Lombarde, c'est de ça qu'ils se nourrissent…

Posté par Postpapillons à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 août 2017

Piano à bretelles (pour Emeline)

Trop petit pour être solennel, il s'est fait expulser de l'église où ronflent ses aînés, l'orgue et l'harmonium. 

Une fois dehors, il a pris ses bretelles à ton cou. Depuis, il glapit sur les trottoirs l'aigre goualante à misère. Ailleurs, il pleure un tango souple et poisseux. Sous la brume et le crachin, il soupire une bien grise valse musette. Et ricane une polka, pour se désencombrer les soufflets... 

Toi, tu l'aères. Tu lui titilles les boutons, tu lui chatouille les registres. Et tu lui donne tes mots. Tu le fais revivre. 

Posté par Postpapillons à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 août 2017

On vit une époque formidable

Après l'âge des orthèses 

Vient celui des prothèses

Posté par Postpapillons à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2017

Maintenant

... vomir les bribes vénéneuses d'une enfance irradiée. 

Posté par Postpapillons à 12:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2017

Bilan

J'ai une certaine idée de ma valeur. 

Le hic, c'est qu'elle apparaît en rouge dans la comptabilité... 

Posté par Postpapillons à 10:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]